Le Temps Des Cerises Femme Basic 02 Fluo Léopard Chaussures Basketsla taille et les crocodiles supr,les chaussures de sport nike air alors 10,5,les animaux superga 2750 cotw baskets su138sh21hhe chaussures bas tops z,les baskets adidas yohji yamamoto conseil ultra - stimuler stimuler la su,les chaussures de sport pour hommes - piste - fluorescence vert orange,les baskets des chaussures pour hommes filles danse danse,LE NOUVEAU CHAUSSURES NEW BALANCE WL574CHF,la mode bat les bottines Rouge bat ringer ringer bottines,design soigné :RETROSPECTIVE - Baskets basses,le sac de gym: fairtex grise: sports et plein air,Le mariage de Martine sc dash Céline Bussy Chaussure de Danse et,le moma mocassins - femmes moma mocassins en ligne le royaume - uni - 11411816frla nmd r myst,Leeilleures imagetableau Henny sur Pinteresffaires,les bottes de neige,les Bleu gazellor boutique adidas originaux en arabie saoudite,La adidas UltraBOOST Clima Triple Noir Est Disponible HYPEBEAST,le roi des rois: asics gel lyte iii 3 sz 8,5 preforated en noir et blanc h7e0l 9090: messieurs et dames,la taille moyenne des jeunes nous adidas unisexes pour la vente de chaussuresles chaussures de sport nike lebron,le dr martens par bota Noir b mart mosquetera mujer oeil rrpf,le cheptel mort des ann,le poisson et les robots nager ensemble, journal of the royal society,la taille de chaussures nike air formateur 1 386489-101 blanc baskets -,Le prix le plus bas Igi Co 1103633 Chaussure de Ville Homme LC529,Les 266 meilleures imagetableau Princesses aux Pieds Nus sur,Les 265 meilleures imagetableau Horse riding sur Pinteres,le nuage de l',la grille de saucony hommes' inspir,

Décès de Smaïn Khabatou: Le doyen des entraîneurs algériens n’est plus

Nour Vie Sportive

le 16.09.14 | 10h00 2 réactions

zoom | © D. R.

Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager

Smaïn Khabatou s’est éteint, hier à Alger, à l’âge de 94 ans. Il était le doyen des entraîneurs algériens.

Sa disparition est une grande perte pour le football algérien et le corps des entraîneurs. Ammi Smaïn, comme l’appelaient affectueusement tous les sportifs algériens, est né le 8 septembre 1920 à Alger. Comme tous les jeunes de son âge, il s’est dirigé très tôt vers le football. Et c’est naturellement qu’il a été vers le club de son cœur, l’OM Ruisseau, au début des années 1930. Lors de la visite médicale, le médecin l’avait recalé au motif qu’il était «trop fragile donc inapte pour jouer au football» in El Watan du 9 décembre 2004 sous la plume de Hamid Tahri.

Qu’à cela ne tienne. Il continue de s’entraîner avec ses copains à la forêt des Arcades et l’année suivante, le même médecin lui accorde le fameux sésame dont rêvent tous les gosses à l’aube de leur carrière de footballeur. Il joue 3 ans à l’OMR avant de rejoindre le Stade algérois de Belcourt avec lequel il remporte le championnat d’Alger (jeunes catégories) en 1937. Au sein de ce club, il avait pour coéquipier Roland Dumas qui deviendra plus tard ministre français des Affaires étrangères. Il ne tardera pas à signer au MC Alger avec qui son nom sera lié pour l’éternité, et ce, après un passage à l’USM Blida.

A 26 ans, il décide de passer de l’autre côté de la barrière et abandonne ses crampons (à l’époque des chaussures à barrettes) pour le survêtement d’entraîneur. En 1945, il prend en main la commission technique du RC Kouba, dont il devient le premier entraîneur au lendemain de sa création (1945). Sa vocation était d’être un entraîneur. Mustapha El Kamel, un des pionniers en matière de formation, l’a beaucoup influencé. Un peu plus âgé que lui (de 5 ans), il lui a inculqué l’amour du travail avec les petites catégories.

Mustapha El Kamel a lancé la première école de football à Alger en 1967 avec le RC Kouba et il a formé des générations de talentueux footballeurs d’Aït Mesbah à Djillali Aït Chegou, Ould Slimane, Kali… En 1948 Smaïn Khabatou participe à un stage international d’entraîneurs à Reims, en France, et se classe 6e sur une liste de plus de 150 coaches. Au lendemain de l’indépendance, il fait partie du staff technique de l’équipe nationale aux côtés de Kader Firoud.

Le 1er janvier 1964, il dirige les Verts contre la RFA au stade du 20 Août (à l’époque Stade municipal) et l’Algérie s’impose 2-0 grâce à des buts signés Ahmed Oudjani (Lens) et Mahi Khennane (Rennes). Deux ans plus tard, cette même équipe de la RFA anime la finale de la Coupe du monde 1966 contre l’Angleterre à Wembley (0-2). Smaïn Khabatou était le témoin privilégié de la jeune histoire du football algérien. Il a entraîné de nombreux clubs, mais celui avec qui il avait les plus solides attaches était le Mouloudia d’Alger qu’il a beaucoup aidé à asseoir sa domination à partir des années 1970.

C’est ce monument que l’Algérie et le football ont perdu hier. Depuis le décès de son épouse en 2010, Smaïn Khabatou a tenu vaille que vaille. Son club, le MCA, lui a toujours témoigné sa gratitude et sa reconnaissance pour l’œuvre qu’il a accompli en faveur du doyen des clubs algériens. Il y a quelques jours, le ministre des Sports, le docteur Mohamed Tahmi, l’a honoré lors d’une sympathique cérémonie organisée à Alger. Smaïn Khabatou est parti emportant avec lui une partie de l’histoire du football algérien. Repose en paix ammi Smaïn.

VOS RÉACTIONS 2

elbahri le 16.09.14 | 17h43

Mes sincères condoléances

Depuis ma petite enfance, Mr Khabatou était un symbole du Mouloudia pour moi. Petit nous allions en groupe au 5 juillet regarder les match du MCA de Mr Khabatou. C'est avec une profonde tristesse que je ressens ce départ. Je présente à la famille du défun, au mouloudéens et à toute la famille sportive algérienne mes sincères condoléances. Que les portes du paradis lui soit ouvertent, In challah.

Un pan de l'histoire du foot algerien !

C'est un grand monsieur qui tire sa reverence. Ammi Smain n'est plus a presenter. Je retiendrais toutefois ses premiers clubs que sont l'OMR et Le Stade Algerois de Belcourt ainsi que son classement apres sa formation d'entraineurs avec de grands noms qui ont fait les beaux jours du foot francais et meme algerien avec le nimois et oranais Kader Firoud. Ammi Smain a servi humblement le football algerien et ne s'est jamais servi. C'est un exemple que devrait suivre notre jeunesse. Helas ces grands noms partent souvent en silence. Allah Yerrehmo et un grand merci pour tous les services rendus a l'Algerie.

le bloc alfani bottes pour femmes,

Commenter cet article

les ballerines - femmes les ballerines en ligne au royaume - uni - hl,